Saturnisme : causes, symptômes, risques, traitements

IStock/Zinkevych

Même à faible dose, le plomb est un métal toxique et dangereux pour l’organisme. Le saturnisme désigne la pathologie engendrée par un taux anormalement élevé de plomb dans la circulation sanguine. Chez certaines personnes à risque, ses effets peuvent être graves. C’est la raison pour laquelle les pouvoirs publics se sont pleinement saisis de cet enjeu de santé publique majeur. L’identification et la prévention des facteurs de risque constituent les deux piliers sur lesquels les professionnels axent leurs actions. Comment se manifeste le saturnisme ? De quelle prise en charge fait-il l’objet ?

On parle de saturnisme pour qualifier une concentration excessive de plomb dans le sang. Les conséquences de cet excès sur l’organisme peuvent être majeures. Dénué de fonction physiologique, le plomb reste, en effet, un métal toxique pour l’homme. Décrit depuis l’Antiquité, le saturnisme était autrefois considéré comme une pathologie liée aux conditions de travail. Mais l’apparition de nombreuses intoxications d’enfants et de femmes enceintes dans les années 1980 a poussé les autorités sanitaires françaises à réévaluer les risques encourus par la population générale. Les enfants en bas âge constituent la tranche de la population la plus à risque, car ils inhalent involontairement davantage de particules contenues dans les sols et les poussières.

Des études ont ainsi pointé du doigt les peintures fabriquées à base de céruse (sel de plomb) qui étaient couramment employées dans l’habitat jusqu’à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite