Saviez vous que le secteur du numérique dégage plus de gaz à effet de serre que l'avion ?

·1 min de lecture

Par conscience écologique, on modifie beaucoup de nos habitudes, on arrête de faire de nombreuses choses... Manger de la viande, prendre l'avion, rouler au diesel. Mais plus rarement contrôler notre rapport aux appareils électroniques. Pourtant, une étude révèle que le numérique a un impact désastreux sur la planète, il émettrait davantage de gaz à effet de serre que le secteur de l'aviation, selon les données publiées dans la revue Patterns.

Le vrai problème du réchauffement climatique, c'est l'informatique

Votre smartphone n'est pas seul responsable : votre ordinateur, votre télévision, votre iPad sont eux aussi responsables. Sans parler du stockage de données, extrêmement polluant. A titre de comparaison, vos appareils électroniques participent à une émission de gaz à effet de serre de 2,1%, le stockage s'élève pour sa part à 3,9%. L'aviation ? 2,5% en tout, rappellent les experts.

On a tendance à avoir de plus en plus d'appareils électroniques et à les vouloir de plus en plus gros : votre smartphone n'est-il pas plus confortable avec un grand écran ? Figurez-vous que cet indicateur joue sur la quantité de GES émise, plus l'écran est grand, plus vous polluez.

Fabriquer une télé revient à faire un aller-retour Paris-Nice

Or, si l'on en croit l'étude, pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degrés (fixé par l'accord de Paris), il faudrait que l'empreinte carbone du numérique s'abaisse de 42% d'ici l'an 2030. Soit l'inverse de ce qui (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les téléphones équipés de la 5G ne présentent pas plus de risques pour la santé, selon les premiers tests
Dès 2022, la dépression post-partum fera l'objet d'un dépistage 5 semaines après l'accouchement
DIRECT Covid-19 en France ce 29 septembre : chiffres, annonces
Les consultations chez le psy seront remboursées : quelles conditions ?
Don de sang : les réserves au niveau "critique", appel à la mobilisation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles