Scandale à la cour d'Espagne : l'infante Cristina divorce de son mari repris de justice !

·1 min de lecture

Tremblement de terre en Espagne. Après 24 ans de mariage, l'infante Cristina d'Espagne a annoncé qu'elle divorçait de son mari infidèle, Iñaki Urdangarin.

Comme si l'exil de Juan Carlos n'était pas suffisamment douloureux pour la famille royale espagnole, cette semaine, on apprend qu'un couple emblématique se sépare. Il s'agit de l'infante Cristina et de son mari Iñaki Urdangarin.

« Nous avons d'un commun accord décidé de mettre un terme à notre mariage »

La soeur du roi Felipe, âgée de 56 ans, a décidé de mettre un terme à leur mariage après que ses infidélités ont été rendues publiques. Au courant de sa double vie, elle a expliqué dans un communiqué partagé par le magazine Hola : « Nous avons d'un commun accord décidé de mettre un terme à notre mariage. Notre amour et notre dévouement envers nos enfants resteront intacts. Merci de respecter notre intimité et celle de nos proches dans cette épreuve difficile ».

De son côté, le papa de Juan, 22 ans, Pablo, 21 ans, Miguel, 19 ans et Irene, 16 ans, a confirmé : « Ce sont des choses qui arrivent. Nous essayons de traverser cette épreuve du mieux que l'on peut, tous ensemble et dans le plus grand des calmes, comme nous l'avons toujours fait ».

Et c'est le coup de grace pour ce couple qui a traversé bien des épreuves... En 2012, dans l'affaire dite Nòos, Iñaki Urdangarin avait fait tomber sa femme avec lui. Il était soupçonné de détournement, de blanchiment d'argent et de contrefaçon avec cette société.

Des ennuis avec la justice

La justice espagnole avait alors reproché à Cristina d'Espagne d'avoir été...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles