Scintigraphie osseuse : à quoi faut-il s'attendre quand l'on passe cet examen ?

UNSPLASH

La scintigraphie osseuse est un examen d’imagerie de médecine nucléaire qui consiste à observer la répartition d’un traceur radioactif au niveau du squelette. À la différence de la radiographie, la scintigraphie est une technique qui donne des informations sur le fonctionnement de l’organisme et pas seulement sur la morphologie des organes. Pour réaliser cet examen, le professionnel de la santé a recours à de petites quantités de matières radioactives, que l’on appelle radiotraceurs et à une gamma caméra pour produire une image du squelette.

Le résultat obtenu sert à indiquer où se trouvent les éventuelles anomalies des os. Cet examen permet de détecter certaines anomalies très tôt.

Selon le dictionnaire médical de l’Académie de médecine : « La scintigraphie osseuse est utilisée en cas de tumeurs osseuses malignes ou bénignes (ostéome ostéoïde), dans la recherche de métastases osseuses et pour le diagnostic d'algodystrophie, de maladie de Paget ou d'infections osseuses. » C’est également utile dans les pathologies orthopédiques : par exemple pour un patient dont la prothèse de hanche serait douloureuse.

En effet, la scintigraphie osseuse est généralement prescrite pour aider au diagnostic et évaluer différentes maladies osseuses. En effectuant cet examen, on peut être à la recherche d’un cancer des os. Elle peut permettre également de dire si un cancer déjà diagnostiqué s’est propagé aux os.

La scintigraphie osseuse peut aider à diagnostiquer la cause ou l’emplacement d’une douleur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite