Le secret de l’incroyable smoky eye doré d’Anya Taylor-Joy se cache derrière ce produit inattendu

·1 min de lecture

Anya Taylor-Joy remet au goût du jour le smoky-eye dans une version chatoyante qu’on va adorer porter cet hiver 2022. La maquilleuse de l’actrice a dévoilé son astuce pour réaliser cet effet fumé et flamboyant comme une pro.

Attention les yeux ! Tout juste nommée ambassadrice Dior, Anya Taylor-Joy a honoré son nouveau rôle en beauté à la première du film « Last night in Soho » à Los Angeles ce lundi 25 octobre 2021. Celle qui nous a bluffé dans la série Netflix « Le jeu de la dame » était vêtue d'une robe dorée plissée Christian Dior avec un décolleté plongeant et de multiples bretelles dans le dos. L’actrice de 25 ans a fait sensation avec son smoky eye doré associé à sa tenue qui a attiré tous les regards et notamment ceux des fans de make-up.

« Mon inspiration pour le maquillage d'Anya commence toujours par la robe », explique sa maquilleuse Georgie Eisdell dans un communiqué officiel pour Dior. Pour ce look qui brille de mille feux, la make-up artist s’est focalisée sur les yeux en créant un regard doré charbonneux, rempli de paillettes chatoyantes. « Cette fois, j'ai été inspirée par les ombres à paupières monochromes en forme d’ailes du Studio 54 », précise-t-elle en faisant référence au look disco et festif de ce lieu iconique des nuits New-Yorkaises.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Georgie Eisdell (@georgieeisdell)

Pour créer cet effet scintillant, Georgie Eisdell a a utilisé un produit totalement inattendu sur ses yeux : les enlumineurs bronze de la palette pour le teint Glow Face de la marque Dior Backstage en teinte « Copper Gold », qu'elle a parsemé sur les paupières de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles