Publicité

Selon une étude, voici les plus grands tue-l'amour en vacances qui pourraient dissuader les couples de repartir ensemble

À l'approche de la Saint-Valentin, quand l'amour emplit l'air, les couples préparent leurs escapades romantiques avec enthousiasme. Toutefois, pour que ces voyages demeurent des souvenirs d'amour, il est crucial de connaître et d'éviter les pièges potentiels. Hotels.com a scruté les comportements "tue-l'amour" qui peuvent s'immiscer dans les escapades des couples français. Car même si voyager ensemble renforce le lien pour la majorité, près d'un tiers avoue que certains comportements pourraient les dissuader de repartir à deux.

Les "tue-l'amour" pour les femmes :

Pour ces mesdames, certains comportements risquent de jeter une ombre sur leurs escapades romantiques. En tête de liste, l'absence de soin pour la chambre d'hôtel (40%). Ensuite, le partenaire qui ne participe pas à la recherche de la destination, laissant sa moitié endosser le rôle ingrat de guide touristique (22%). Les oublis répétés des clés ou les accusations infondées ne sont pas non plus des plus charmants (13%). Et bien sûr, le partenaire qui plonge sans scrupule dans le mini-bar, ignorant les prix exorbitants (12%).

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tinder France (@tinderfr)

Les "tue-l'amour" pour les hommes :

Ce qui est assez marrant, c'est que ce qui fait des vacances de rêves pour les femmes est le cauchemar des hommes. Pour eux, le mot d'ordre est laisser place à la spontanéité et à la magie. (...)

Lire la suite sur Grazia

15 silhouettes de cette saison Haute Couture qui vivent dans nos têtes sans payer de loyer
Applis de rencontre : les chauves ont-ils plus ou moins de chances de séduire ? Une étude très sérieuse nous donne la réponse
Ces lampes de luminothérapie sont à prix réduit lors de la 3ème démarque des soldes d'hiver !
Cette erreur qu’on fait toutes avec notre conditionner et masque capillaire, révélée par ce célèbre coiffeur
Après la pâtisserie et la boulangerie, Cédric Grolet ouvre son premier coffee-shop à Paris (et ça fait envie !)