« Je sens votre regard en permanence » : Billie Eilish se déshabille sur scène pour dénoncer le body shaming

Clara Gaillot

La tournée mondiale de la jeune Billie Eilish, intitulée « Where Do We Go world tour », a démarré lundi 9 mars, à Miami. Pendant ce concert inaugural, la chanteuse de 18 ans a tenu à s’adresser aux personnes qui critiquent sa manière de s’habiller. 

Billie Eilish a profité du premier concert de sa tournée, à Miami, pour répondre à ses détracteurs. Au lendemain de la journée internationale des droits des femmes, lundi 9 mars, la jeune prodige de la pop américaine s’est exprimée de la plus engagée des manières sur le « body shaming » et la persistante chosification des corps féminins. Au moment d’interpréter sa chanson « All The Good Go To Hell », Billie Eilish a prononcé un discours libérateur, sur les critiques et pressions permanentes auxquelles sont soumises les femmes par rapport à leurs corps et leurs vêtements. Au même moment, une vidéo d’elle est apparue derrière elle. On l’y voit retirer progressivement ses vêtements amples et laisser apparaître ses sous-vêtements, plus moulants. « Si ce que je porte est confortable, je ne suis pas une femme. Si je me débarrasse de mes couches de vêtements, je suis une pute », a déclaré la jeune femme sur scène.

« Le corps avec lequel je suis né, n’est-ce pas ce que vous voulez ? »

Si Billie Eilish a su se faire remarquer grâce à son talent et son genre musical si singulier, la chanteuse s’est également imposée avec un style vestimentaire non genré qui lui est propre. Que ce soit sur le tapis rouge des Oscars, sur la couverture d’un magazine ou lors de ses concerts, l’interprète de « Bad Guy » ne quitte jamais ses vêtements larges, souvent dans les tons verts et noirs. « Si je porte plus, si je porte moins, qui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi