Sexe : 34% des jeunes ressentent encore une "pression sociale" pour leur première fois

·1 min de lecture

Après une année et demi marquée par les confinements et le Covid-19, à quoi ressemble la sexualité des jeunes ?

Les débuts de la vie sexuelle peuvent être chaotiques lorsqu'on est jeune. Mais avec le Covid-19, qui nous a limité dans les interactions sociales, les confinements, l'omniprésence du risque de contracter ce virus... Cette période de vie s'en est trouvée d'autant plus compliquée. Pour comprendre où en est la sexualité des jeunes en 2021, la mutuelle étudiante Heyme a mené l'enquête et publie ses résultats.

Ce sont 2042 personnes qui ont répondu à un certain nombre de questions sur leur sexualité, dont 90,5% avaient déjà une vie sexuelle active. La moyenne d'âge des participants à l'enquête est de 20,5 ans et le panel était composé de 51% d'hommes, 47% de femmes, 1% de non-binaires, mentionne l'étude.

Consentement et pornographie

Parmi eux, 33,6% estime que la première fois est encore soumise à une pression sociale. La question du consentement continue d'être compliquée, ils sont 56% (seulement) à s'assurer que leur partenaire est consentant avant et pendant l'acte. 30% d'entre eux estime que leur consentement n'a pas été respecté depuis le début de leur vie sexuelle active.

La pornographie occupe une grande place dans la vie sexuelle des jeunes. Ils sont 35% à en regarder une fois par semaine, et 20,2% à en consommer une fois par jour. Cette consommation de contenus pornos impacte d'ailleurs les pratiques sexuelles de 41,5% d'entre eux.

Malgré la crise sanitaire, la prévention continue de faire défaut

Malgré une ambiance sanitaire tendue, les (...) 

Lire la suite sur Topsante.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

En 2021, les femmes se seraient (un petit peu) plus masturbées
Libido : les 6 aphrodisiaques naturels les plus réputés
Si vous avez un stérilet Novaplus ou Ancora, faites-le retirer (sans urgence)
Vagin : quelles sont les zones de plaisir ?
Le covid-19 peut entraîner des troubles de l'érection

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles