Sexe vanille : pourquoi on aime le sexe classique ?

·2 min de lecture

Il est des rapports sexuels si tendres et si classiques qu’on les range sous l’étiquette de « sexe vanille ». Mais le sexe vanille, plan-plan en apparence, n’empêche pas le plaisir, au contraire. 

Sur le papier, une glace à la pistache nous surprendra toujours davantage qu’une glace à la vanille, dont le goût nous enveloppe depuis l’enfance. Car le parfum vanille représente la simplicité, l’habitude et la sécurité : avec lui, on sait à quoi s’attendre. Et puis la vanille, c’est aussi la douceur et la mignonnerie ; dans l’imaginaire, c’est le parfum des gentilles filles. Voilà pourquoi, quand on souhaite parler d’une sexualité classique et routinière, on emploie l’expression de « sexe vanille ». Parce que cette sexualité reste aussi ordinaire qu’un yaourt au sucre vanillé.  

C’est quoi le sexe vanille ? 

Faire du « sexe vanille » revient donc à mener une sexualité classique. Pour aller plus loin, définir le sexe vanille et en comprendre les ingrédients, on peut ainsi dire que le missionnaire, position on ne peut plus accessible et confortable, est au cœur du sexe vanille. C’est, du moins, la première image qui saute à l’esprit : l’un sur l’autre, nous partageons une série de va-et-vient, nous échangeons des baisers d’amour, nous jouissons du même coup ou presque, puis nous nous endormons en prenant soin d’éteindre la lumière. On pourrait ajouter à ça que le sexe vanille est le sexe du samedi soir ou du dimanche matin ; tout ce qui touche aux clichés du sexe plan-plan intègre sans doute aucun la recette du sexe vanille. 

Quand on le pratique, on vise la simplicité. Point de noix de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles