Sexting : écouter certaines musiques pourrait influencer les habitudes des adolescents

iStock / Prostock-Studio

La musique adoucit les mœurs, selon le célèbre adage, mais cette dernière pourrait également influencer les adolescents en matière de “sexto”, comprendre un échange de messages à caractère sexuel. Selon une étude américaine, les adolescents ayant écouté des musiques avec des paroles sexuellement explicites seraient plus enclins à envoyer ce type de message. Leurs résultats sont publiés dans la revue Computers in Human Behavior.

Le point de départ de ces recherches se trouve dans le contenu des œuvres musicales contemporaines. Les auteurs notent que “la musique contient plus de messages sexuels que tout autre contenu médiatique, à l'exception de la pornographie”. En effet, près de 40% des thématiques abordées dans les chansons les plus écoutées auraient une connotation sexuelle, selon des spécialistes.

Les chercheurs se sont interrogés sur les effets de la musique sur la sexualité des adolescents et notamment sur la pratique du “sexting”, à savoir l’envoi de messages érotiques. Pour mener à bien leurs recherches, les auteurs se sont basés sur un panel de 278 adolescents qu’ils ont suivis pendant 3 ans. Au début de l'étude, les adolescents avaient en moyenne 15 ans. Dans le cadre de l'étude, chacun d'entre eux a reçu un téléphone, dont les messages étaient enregistrés dans des bases de données puis analysés par un algorithme.

De plus, une fois par an, les auteurs ont demandé aux participants d’indiquer leurs trois artistes préférés. Les textes des chansons les plus populaires ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite