Sexualité : 74,5% des jeunes ont déjà envoyé des nudes, un chiffre qui ne cesse d’augmenter

©Getty Images / Catherine Falls Commercial

Aujourd’hui envoyer des nudes est une pratique qui compte déjà de nombreux adeptes. D’ailleurs, les jeunes âgés de 13 à 25 ans seraient de plus en plus favorables au fait d’envoyer des photos d’eux à une autre personne. Une étude s’est récemment penchée sur le sujet. On fait le point.

Avec l’utilisation des smartphones, la tendance des nudes ne fait que s’accroître. Ainsi de plus en plus de jeunes âgés de 13 à 25 ans seraient désormais adeptes à envoyer des photos dénudées d’eux. Une étude franco-belge s’est d’ailleurs intéressée au sujet.

À lire aussi >> « Send nudes » : « Il faut faire comprendre aux ados que leur corps leur appartient, et que leur image aussi »

74,5 % des 13-25 ans ont déjà envoyé des nudes, une étude informe sur le sujet

Envoyer des nudes à une tierce personne est une pratique qui ne date pas d’hier, mais qui a pris de l’ampleur au fil du temps. Aujourd’hui, cette tendance a le vent en poupe et de nombreux jeunes se laissent petit à petit tenter d’envoyer des nudes. Cette montée en puissance de cette pratique sexuelle est notamment due à l’avènement des smartphones qui n’a fait qu’accroître cela. Ludovic Blécot, sexologue clinicien lillois, a décidé de s’entourer de plusieurs chercheurs français et belges pour étudier le lien étroit entre nudes et jeune génération. Pour cela, plus de 10 000 participants français et belges francophones, âgés de 13 à 25 ans, ont été interrogés sur leur pratique du sexting et sur l’envoi de nudes. Parmi les volontaires, 70,7 % étaient des femmes et 80,13 % étaient Français. Résultat ? Après leur avoir posé la question suivante « avez-vous déjà envoyé un ou des nudes », les trois quarts des répondants, soit 74,5 %, ont...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles