Publicité

SMS, fichiers pédopornographiques, aveux… : l’affaire Pierre Palmade continue

Déclarations de Pierre Palmade, messages échangés avec son dernier collaborateur et absence de fichiers pédopornographiques, l’enquête continue suite à l’accident provoqué le 10 février.

NOUVELLES DÉCLARATIONS DE PIERRE PALMADE

Chaque jour, l’enquête avance mais ne signe pas pour autant la fin de cette affaire. Nos confrères du « Parisien » ont partagé, le 2 mars, les dernières informations concernant l’addiction à la drogue de Pierre Palmade. Le comédien a indiqué aux enquêteurs le 1e mars s’injecter de façon « quasi quotidienne » de la 3-MMC, un produit « très fort et plus addictif que la cocaïne ». En effet, cette drogue de synthèse a pour effet d’augmenter la libido, lui engendrant une addiction au sexe.

Ayant tenté de se soigner par des cures de désintoxication, il dit être prêt à « changer de vie » et à « se débarrasser de ses addictions ». Mais pour l’heure, il n’y est pas arrivé et a admis avoir « laché » l’affaire. Concernant les blessés qu’il a provoqués en percutant une voiture le 10 février dernier, il est « complètement catastrophé d’avoir mis en danger la famille ». « Je suis obsédé par ça, le bébé qui est mort, je prie pour que les autres personnes restent vivantes », a-t-il ajouté.

SMS SOS

Invité hier sur le plateau de « Touche pas à mon poste », Christophe Combarieu, dernier collaborateur de Pierre Palmade, a raconté le jour où le comédien ne s’est pas rendu sur scène alors qu’il devait se produire. Le 15 janvier 2023, le metteur en scène s’est retrouvé sans nouvelle de l’humoriste, resté injoignable toute la journée. Il parvient néanmoins à l’avoir...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi