SNCF : face à la hausse du prix des billets, le gouvernement réfléchit à mettre en place un bouclier tarifaire

Lionel Urman / Panoramic / Bestimage

Combien coûteront nos prochaines vacances ? C’est la question que se posent beaucoup d’usagers de la SNCF. En période d’inflation, l’électricité a augmenté partout en France et cela se voit partout… Pour la société ferroviaire française, elle a doublé ! Ainsi, la facture devrait atteindre 1,7 milliard d'euros en 2023, selon le patron de la SNCF Jean-Pierre Farandou. Il a ainsi évoqué une hausse de 10% des prix des billets pour pailler à ce problème… Alors que de nombreux usagers constatent déjà des prix élevés, surtout en comparaison de l’avion. Mais le ministre des Transports Clément Beaune se veut rassurant envers les usagers impactés par cette hausse, assurant qu’elle sera moins élevée qu’escompté. "J’ai demandé à la SNCF de travailler en matière de prix des billets sur un bouclier tarifaire et que la hausse des billets soit inférieure à l’inflation", a-t-il annoncé sur le plateau du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI.

Clément Beaune appelle donc la SNCF, qui a remis en place ses trains de nuit, à la modération sur sa grille tarifaire 2023. Son but : que la hausse soit la plus basse possible pour les voyageurs les plus jeunes ou ceux qui ont besoin du train au quotidien. Le ministre a ainsi demandé à la SNCF que "les plus modestes et les jeunes soient protégés". En attendant des nouvelles annonces concernant une baisse des prix des billets de train, les usagers doivent ruser, en prenant par exemple des cartes de réduction Avantage Jeune ou Senior, en partant en semaine tard le soir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite