« Des soirs avec la maison vide » Laurence Ferrari se confie sur les moments difficiles de son enfance

·1 min de lecture

Télé 2 semaines s’est entretenu avec Laurence Ferrari. La journaliste s’est confiée sur les moments difficiles qui ont pu la marquer dans son enfance.

En pleine campagne présidentielle de 2022, Laurence Ferrari a donné une interview à nos confrères de Télé 2 semaines dans laquelle elle raconte ce que lui évoque les temps d’une campagne présidentielle.

En tant que journaliste, actuellement sur CNews, Laurence Ferrari couvre les rebondissements et actualités de la campagne présidentielle 2022. Cette frénésie et cette agitation lui rappellent aussi son enfance.

En effet, la journaliste et animatrice de télévision française est fille de l’ancien député-maire d’Aix-les-Bains. Le monde de la politique ne lui est donc pas du tout étranger, au contraire, elle était aux premières loges étant fillette et voir son père en action lui a beaucoup appris. Elle révèle un des souvenirs de son enfance au journal :

« J’ai le souvenir vif des soirées de victoire, avec la maison pleine, des fleurs, des gens qui vous félicitent… Et des soirs avec la maison vide, le téléphone qui ne sonne plus et les gens qui, le lundi, lorsque vous accompagnez votre père faire les courses, changent de trottoir pour ne pas saluer. »

Et de conclure : « La politique, c’est encore plus violent que la télé ! »

Aujourd’hui, la journaliste vit avec le célèbre violoniste Renaud Capuçon et sa maison n’est plus vide. Ce dernier nous confiait d’ailleurs, en interview qu’il avait composé une musique pour elle, qui relatait leur rencontre :
« Laurence est...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - La réaction surprise de Laurence Ferrari face au gros tacle de Valérie Pecresse contre Marine Le Pen !

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles