Sommeil : les personnes qui dorment mal mémoriseraient plus leurs rêves

©Istock/ demaerre

Nous ne sommes pas tous égaux face aux rêves. Certaines personnes d’ailleurs se souviennent mieux des songes qu’ils font la nuit. Lesquelles ? Les mauvais dormeurs seraient les plus concernés par ce phénomène. Une étude s’est d’ailleurs intéressée au sujet.

D’après le site « Lumni.fr », une personne rêverait en moyenne 1 à 2 heures par nuit. Pourtant, tout le monde ne se souvient pas de ce qu’ils se passent à ce moment-là. Une étude s’est penchée sur le sujet et d’après les recherches, les personnes qui dormiraient mal auraient plus de facilité à se souvenir de leurs rêves.

À lire aussi >> Les rêves : la clé de notre évolution personnelle ?

Notre sommeil est divisé en plusieurs cycles

Pour comprendre comment se déroule une nuit, il est d’abord important de savoir que notre sommeil est divisé en plusieurs cycles courts ou longs selon les personnes. Entre deux phases de sommeil, on se réveille de façon très courte. C’est grâce à cela qu’on a l’impression de passer ou non une bonne nuit. C’est par cette pause dans notre nuit qu’on imprime nos rêves et qu’on les mémorise. En effet, le site « Pourquoi Docteur » précise que : « depuis quarante ans, l’explication retenue était que le cerveau endormi ne pouvait pas « imprimer » une information dans la mémoire à long terme et qu’il fallait, pour se souvenir d’un rêve, se réveiller, même une petite période très courte, pour pouvoir imprimer et s’en souvenir le matin au réveil… ».

Pour l’étude, les volontaires ont dû dormir dans un laboratoire avec des électrodes sur la tête. Après avoir effectué ces tests, les chercheurs ont constaté que les plus grands rêveurs étaient davantage touchés par les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles