Sophie Davant "traumatisée" par la mort de sa mère, le drame de sa vie

·6 min de lecture
PARIS, FRANCE - JANUARY 30: French journalist and TV host Sophie Davant attends a ceremony which celebrates Telethon 30th Anniversary at the Elysee Palace on January 30, 2017 in Paris, France. Telethon is an annual charity event which collects donations to develop medical research around genetic diseases. (Photo by Nicolas Kovarik/IP3/Getty Images) (Nicolas Kovarik/IP3 via Getty Images)

Ce mardi 25 janvier 2022, les téléspectateurs pourront retrouver Sophie Davant aux commandes de l’émission spéciale, "Affaire conclue remonte le temps" sur France 2. Joviale, la présentatrice phare de la chaîne a pourtant vécu de nombreuses épreuves, dont l’une particulièrement traumatisante : le décès brutal de sa maman lorsqu’elle était jeune.

Elle officie depuis de nombreuses années dans le petit écran tricolore et à la présentation d’"Affaire Conclue" sur France 2 depuis 2017. Sophie Davant est un personnage populaire qui a su se faire une place de choix dans le cœur des Français. Forte de son succès, elle a même lancé son propre magazine "S Le Magazine de Sophie", principalement destiné aux femmes de plus de 45 ans. L’objectif : y aborder de nombreuses thématiques. Comme elle l’a longtemps fait dans l’émission de France 2, "Toute une histoire", tandis qu'elle-même a vécu un véritable drame : le décès de sa maman.

Vidéo. La minute de Sophie Davant

Le choc de l’annonce

Née à Bordeaux en 1963, Sophie Davant a grandi au sein d’une famille de scientifiques. Son père, Pierre Davant, est ornithologue et chercheur. Sa maman, Nicole, est quant à elle cadre au CNRS. "Ma mère était quelqu'un que j'admirais beaucoup, qui était d'abord magnifique, une sorte de Kim Novak, grande, blonde, aux yeux bleus, pulpeuse, rien à voir avec moi physiquement" confiait l’animatrice en 2020 sur le plateau de "Quotidien" sur TMC. Enfant, Sophie Davant avait une "sacrée personnalité", ce qui n’apaisait pas toujours ses relations parfois explosives avec sa maman : "On s'engueulait souvent avec ma mère, je passais mon temps à poser des questions (...) et j'avais besoin de m'opposer pour me construire." En 1983, alors que Sophie Davant n’a que 20 ans, sa vie bascule : sa mère apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein, à 44 ans. Un diagnostic qui tombe brutalement lors d'un rendez-vous chez un spécialiste. Dans son livre "Tout ce qui nous lie", Sophie Davant se souvient des mots de sa mère à l’annonce du diagnostic : "Je suis foutue, voilà ce qu’il m’a dit, je vais avoir besoin de toi." Sonnée, démunie, Nicole ne trouve pas "la motivation pour poursuivre le combat" : "Maman a baissé les bras et décidé de refuser les prochains traitements prévus."

Vidéo. Sophie Davant photographiée à son insu : “Je le vis comme un viol”

Mais à seulement 20 ans, Sophie Davant fait preuve d’une extrême maturité face à la situation : "Il ne s’agissait pas de craquer devant elle, elle comptait sur ma force et mon soutien. J’ai ravalé mes larmes comme j’ai pu et je suis partie chez ma meilleure amie où je me suis laissée aller à mon immense chagrin, imaginant les terribles mois à venir." Des années plus tard, l’animatrice a évoqué ses rancœurs à l’égard du médecin qui a annoncé le diagnostic à sa maman, dénonçant sa "rudesse" et son "manque d’empathie et de psychologie". "Cette manière odieuse de vomir son diagnostic a probablement contribué à écourter le temps de survie de Maman, écrit-elle dans son livre. Six mois plus tard, elle n'était plus là." Une disparition brutale et dévastatrice pour Sophie Davant, comme elle le confiait en 2017 dans les colonnes du magazine Nous Deux : "Lorsqu'elle a disparu, je ne pouvais pas imaginer lui survivre, car c'était l'être le plus important de ma vie. Depuis l'enfance, j'ai toujours ressenti une inquiétude dès qu'elle s'éloignait de moi, comme si je pressentais qu'elle me serait enlevée prématurément."

"J’ai terriblement souffert"

La douleur est immense pour la jeune Sophie Davant, alors à l’aube de sa vie de jeune femme. Il lui faut déployer des trésors d’énergie pour ne pas sombrer et suivre son propre chemin. En 1985, deux ans après la mort de sa maman, elle entre à l’Institut de journalisme de Bordeaux où elle suit une formation de six mois. Les prémices d’une carrière florissante à la télévision. Côté vie privée, Sophie Davant se marie avec le journaliste Pierre Sled. De cette union naissent Nicolas, en 1993, et Valentine, en 1995. Un équilibre retrouvé pour l’animatrice qui, au fond d’elle, panse encore ses plaies. "La disparition de ma mère a été un moment central dans ma vie. J’ai terriblement souffert de ne pas partager avec ma mère ma grossesse, la naissance de mes enfants. Sa présence m’a manqué cruellement" écrivait-elle dans son livre sorti en 2009, "Au-delà, grandir après la perte".

Vidéo. Sophie Davant : Qui sont ses enfants, Nicolas et Valentine ?

Dans le même temps, Sophie Davant mène de front sa carrière d’animatrice, avec succès. Elle divorce en 2012, tandis que sur le petit écran, sa popularité ne fait qu’accroitre. Autant d’évènements durant lesquels elle souffre cruellement du manque de sa maman en silence, et refait le film de ses derniers moments avec elle : "Elle m’a manqué à toutes les étapes de ma vie. Je n’ai pas eu la possibilité de partager avec elle mes doutes, mes grands moments, mes grossesses, mes accouchements, mes histoires d’amour, mes succès, mes échecs. […] Jamais je n’ai pu entreprendre un dialogue serein et apaisé avec elle en osant envisager sa finitude et un avenir privé d’elle. Nous vivions dans le déni de sa disparition proche. Je me suis sentie privée de ses derniers moments lucides", confiait Sophie Davant dans les colonnes de Version Femina.

Une reconstruction longue et difficile

Le deuil, Sophie Davant dit avoir mis "plus de 20 ans" à le faire. "Traumatisée par l’absence" de sa maman, la présentatrice phare de France Télévisions a longtemps été confrontée à de nombreux sentiments destructeurs. Il lui faudra les affronter pour en retirer des enseignements. "Je pense que le fait de me retrouver seule m'a libérée et m'a permis de devenir moi-même. J'étais tellement malheureuse de voir ma famille dissoute que j'ai décidé de partir faire une école de journalisme. Aujourd'hui encore, j'ai l'impression de mener deux vies à la fois, la mienne et celle que ma mère n'a pas vécue".

Devenue la star que les Français connaissent si bien, Sophie Davant cultive désormais le souvenir de sa maman, partie beaucoup trop tôt. "Je pense qu’elle serait probablement fière. Elle m’a toujours intimé d’être autonome financièrement, pour ne dépendre de personne et pouvoir choisir ma vie." Depuis quelques années, Sophie Davant met sa notoriété au service de causes qui lui tiennent à coeur. Elle co-présente chaque année le Téléthon et s'est fait une promesse, depuis ce jour où le diagnostic du cancer de sa maman a brutalement été posé : celle "de dénoncer plus tard les faiblesses de l’approche psychologique de certains praticiens qui ne raisonnent qu’en efficacité de traitements et oublient qu’ils ont un être humain en face d’eux"...

À lire aussi :

>> Sophie Davant : Elle se confie sur la mort de sa maman

>> Sophie Davant amoureuse de son prof d’histoire ? Ses confidences sur cette histoire "impossible"

>> Sophie Davant en couple ? Le point sur sa vie amoureuse

VIDÉO - Sophie Davant bientôt dans une fiction ? Sa réponse enthousiaste

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles