Publicité

Sophie Davant victime de remarques sexistes à cause... d'une jupe

Sophie Davant victime de remarques sexistes à cause... d'une jupe - Abaca
Sophie Davant victime de remarques sexistes à cause... d'une jupe - Abaca

Qui aurait cru qu'une simple jupe générerait encore les remarques les plus sexistes en 2023 ? Certainement pas l'animatrice Sophie Davant. Et pourtant...

"On vous attend ce soir sur France 2 pour un prime inédit à 21h10 sur les objets iconiques du XXème siècle: images d'archives, costumes, surprises, enchères de folie ! Vous allez passer un bon moment avec toute l'équipe !". C'est cette chaleureuse publication, auréolée des hashtags #primetime #surprise #enchères #suspens, qu'a postée sur Instagram l'animatrice Sophie Davant, afin de teaser une émission d'Affaire conclue sur France 2.

Plutôt sympathique, n'est-ce pas ? Oui mais voilà, la journaliste a fait une grossière erreur : illustrer ces mots d'une photo présentant la tenue qu'elle portera à cette occasion. A savoir, une simple jupe. Enfin, une erreur, à en croire les commentateurs sexistes venus balancer toutes leurs remarques déplacées sur la plateforme.

A ne pas lire si vous pensez que les mentalités ont un brin évolué concernant la tenue des femmes en 2023...

"Court pour son âge, ça fait vulgaire"

"Un peu court", "Court pour son âge, ça fait vulgaire", "Un peu plus long, ce serait plus classe", "Elle a plus l'âge pour s'habiller comme une gamine, il faut assumer son âge madame", "Cache moi tout ça Sophie ! Laisse ce privilège à ta fille...", "Le ridicule ne tue pas à son âge", "Les jambes, c'est pas top top ! Mieux vaut des vêtements qui mettent en valeur", "Passer un certain âge s'habiller de cette façon fait vulgaire", "Mdr les guiboles", "Elle ferait mieux de cacher sa peau ridée", peut-on ainsi notamment lire en réaction...

Lire la suite

VIDÉO - La minute de Sophie Davant

À lire aussi

Léna Situations partage ses conseils pour lutter contre le blues de janvier
Champis, pénis gelé, virginité... 5 révélations du prince Harry pas piquées des hannetons
Voici le premier applicateur de rouge à lèvres conçu pour les personnes à mobilité réduite