Sophie Marceau : « François Ozon m'a donné envie de retrouver les plateaux de tournage »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'actrice fait son grand retour au cinéma dans « Tout s'est bien passé », de François Ozon, où elle est bouleversante. Chaleureuse, sincère et profonde, sa parole est sans artifices, comme sa beauté. Quelle joie de la revoir !

Pourquoi avoir fait cette longue pause de trois ans ?

J'en avais besoin, notamment pour m'interroger sur mon désir d'actrice. Il est pourtant très difficile de dire que vous ne faites rien quand on vous pose des questions sur votre actualité. On se sent en décalage. Je me suis donc entraînée à dire ce « rien » avec beaucoup de passion, à l'assumer pleinement. Je voulais un peu de temps pour moi et j'ai eu cette chance. C'est François Ozon qui m'a donné envie de retrouver les plateaux de tournage, avec son scénario qui m'a plu.

Par le passé, vous avez eu des rendez-vous manqués avec lui…

En effet. Nous avons failli travailler ensemble à plusieurs reprises, mais ce n'était jamais le bon moment, jusqu'à celui-ci. J'ai toujours admiré son évolution de metteur en scène depuis Regarde la mer, un court-métrage dément. J'ai suivi sa carrière et ses films, dont Angel, que j'aime beaucoup. François Ozon tourne énormément, mais il parvient à se renouveler à chaque fois, c'est impressionnant. Avec lui, il y a peu de chances de se tromper et il a constamment cet amour des acteurs.

Qu'est-ce qui vous a touchée dans « Tout s'est bien passé » ?

Au-delà de l'histoire vraie, ce qui m'a interpellée, c'est son côté thriller. Quand on m'a parlé de cette femme qui accompagne son père dans la mort, je n'avais pas encore lu le livre d'Emmanuèle Bernheim, dont est adapté le film, et je n'avais pas en tête le suspense qu'une telle...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles