Publicité

Stéphane Séjourné séparé de Gabriel Attal : les raisons qui l’ont poussé à annoncer sa rupture publiquement, deux ans après

Une surprise en politique. Mardi 9 janvier 2024, Emmanuel Macron a nommé son nouveau Premier ministre en la personne de Gabriel Attal. Quelques jours plus tard, l’ancien ministre de l’Éducation nationale a dévoilé la liste de son gouvernement, composé de seulement 15 membres. Parmi les surprises, le nom de Rachida Dati, mais aussi la présence de Stéphane Séjourné, nommé en tant que ministre des Affaires étrangères. Aussitôt, les commentateurs ont remis au goût du jour l’ancienne relation entre Gabriel Attal et son ministre nommé au Quai d’Orsay. Dans une interview accordée au journal Le Parisien, samedi 20 janvier 2024, Stéphane Séjourné est revenu, notamment, sur cette romance passée. Connu pour jouer la carte de la discrétion sur sa vie privée, il a pourtant lui-même révélé cette rupture le jour de sa nomination au gouvernement, confirmant pour la première fois publiquement la fin de son pacs avec Gabriel Attal, survenue pourtant deux ans plus tôt.

Dans les colonnes du quotidien, le ministre des Affaires étrangères a tenu à expliquer les raisons de cette annonce surprise : "D’abord, pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté sur nos relations avec le Premier ministre". En effet, certains se sont insurgés de sa nomination au Quai d'Orsay. Là encore, Stéphane Séjourné a tenu à clarifier la situation. "Ma responsabilité ici, dans ce ministère, n’est pas héritée. Elle est construite". Les choses sont dites, sa nomination est due à son CV, et non à ses contacts privilégiés avec l’exécutif. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite