"Star Academy" : les confidences d’Adeline Toniutti sur les violences conjugales dont elle a été victime

Capture d'écran - TF1

"Je n’ai rien à cacher", affirme Adeline Toniutti en préambule de son entretien. Mercredi 23 novembre 2022, la professeure de chant de la Star Academy 2022 a accepté de se confier à Libération. Au cours de cet échange riche en émotions, la trentenaire aux cheveux flamboyants a rouvert des plaies de son passé. "L’ex-chanteuse lyrique devenue coach" raconte une enfance modeste "en Franche-Comté dans le village de Méziré". Sauvée de son quotidien morose par la musique, elle se heurte à 26 ans à des soucis de santé. "Par une nuit glaciale, je me réveille, je vais aux toilettes et je me mets à vomir du sang. Sauf que j’étais en train de cracher mes cordes vocales", raconte-t-elle. Pendant cette période difficile, une autre épreuve va s'imposer à elle par la plus grande des violences. "En décembre 2014 pour préparer ses rôles, elle se retire en Franche-Comté chez son fiancé", raconte Libération. Mais lorsqu'elle se retrouve aphone, "l’une des deux cordes vocales est sectionnée" sous l'effet des produits toxiques dégagés par un revêtement de cheminée fondue, son compagnon montre un tout autre visage.

"Derrière les murs de la maison, les coups pleuvent. Son époux profite de son silence, la frappe, la menace, la laisse pourrir dans une cave pendant des heures". "Il tape celle qui ne peut pas gueuler", déplore Adeline Toniutti. Malgré sa dépendance à cet homme, devenu sa principale source de revenus, la jeune femme décide de chercher de l'aide. "J’appelle les femmes battues. Ils me disent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite