Stress, manque de sommeil… Voici pourquoi vous avez plus de risques d’être contaminé par un virus

Inside Creative House / iStock

Maux de tête, fatigue, frissons... Pas de doute, vous avez contracté un mauvais virus. Mais si cela vous arrive souvent, il se pourrait bien que ce soit à cause de vos fonctions cognitives : c'est ce qu'avancent des chercheurs de l'Université du Michigan (États-Unis), dans de nouveaux travaux.

Leur étude, publiée fin décembre dans la revue Scientific Reports, a été réalisée auprès de 18 personnes en bonne santé. Pendant trois jours, leurs performances cérébrales (vigilance, temps de réaction...) ont été évaluées plusieurs fois. Tous les participants ont ensuite été exposés à un rhinovirus humain.

"Nous avons constaté que la variation de la fonction cognitive est étroitement liée à l'immunité et à la susceptibilité", indique Yaya Zhai, une doctorante ayant contribué aux recherches, dans un communiqué. La susceptibilité n'est autre que la prédisposition à une maladie. Autrement dit, moins vous parvenez à faire quelque chose, plus votre système immunitaire sera en réalité affaibli. Mais comment expliquer cela ?

"Nous savons tous que si nous sommes stressés ou si nous n'avons pas assez dormi, cela nous prédispose à avoir un système immunitaire moins résistant", affirme Alfred Hero, professeur universitaire et auteur principal des travaux. De simples états, comme la fatigue ou le stress, peuvent donc altérer les capacités de notre cerveau et ainsi augmenter les risques de contracter un virus quel qu'il soit. "C'est la première étude d'exposition chez l'homme qui montre que la performance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite