Publicité

Le stress pendant la grossesse aurait un impact sur le sommeil des bébés, selon une étude

Grâce aux progrès de la science et aux multitudes d’études publiées sur le sujet, le sommeil de bébé ne conserve guère plus de secret. Enfin presque. Une étude néerlandaise, publiée en juillet dernier, nous apprend en effet que les problèmes de sommeil d'un bébé pourraient être liés au stress de sa maman pendant la grossesse. Le protocole était le suivant. Les auteurs de l’étude, menée sur 10 000 femmes enceintes, ont noté les évènements qui ont provoqué du stress chez elles. Décès, soucis financiers ou de logement voire de problèmes familiaux avec ses propres parents ou mêmes ses enfants. Les experts se sont ensuite penchés sur la vie des nouveau-nés en analysant leur sommeil à cinq périodes différentes. Conclusion : un stress prénatal élevé influe de la même manière sur le sommeil de l’enfant jusqu’à ses six ans.

Sommeil du bébé : le terrain génétique a une influence

Autre conclusion de l’étude néerlandaise : le terrain génétique a un rôle dans les troubles du sommeil de l’enfant. « Il existe des gènes associés à la qualité ou à la durée du sommeil. On voit qu'il y a une interaction entre la génétique, le stress prénatal et l’insomnie ou les troubles du sommeil plus tard », reconnaît Brigitte Fauroux, pédiatre à l'hôpital Necker et spécialiste du sommeil, au micro de France Inter, qui a mis en lumière cette étude. L'étude Elfe, qui a pour but de mieux connaître...

Lire la suite