Stylée et au chaud tout l'hiver grâce au layering !

Laetitia Reboulleau

La température a beaucoup baissé, les premières chutes de neige ont été repérées… L'automne, déjà bien installé, laisse petit à petit place à un temps hivernal. Et nous ? On grelotte dans nos tenues tendances ! Pourtant, il existe une solution pour rester au chaud : la technique du layering, aussi appelée technique de l'oignon. Explications.

© ASOS

Avant, l'hiver, on se contentait souvent d'enfiler un gros pull bien chaud sous notre manteau, avant de sortir dans le froid glacial. Cosy, certes, mais pas forcément pratique, surtout lorsque l'on arrive quelque part et qu'il fait trop froid pour enlever ledit gros pull… Mais trop chaud pour le garder !

Enfin, ça, c'était avant. Une autre technique beaucoup plus efficace existe : celle du layering, ou l'art de superposer les vêtements pour rester au chaud, sans perdre votre style pour autant. Technique que vous connaissez peut-être sous le nom de technique de l'oignon !

Le layering, une question de bons basics


Pour adopter le layering, il faut avant tout avoir les bonnes pièces. A vous les bodys (pour garder ventre et chute de reins au chaud), les maillots de corps à manches longues, tous fins mais parfaits pour conserver la chaleur, les collants… Voilà pour ce qui est de la base “invisible” (ou presque) du layering.

Ensuite ? A vous les blouses, chemises et autres petits tee-shirts, que vous pouvez superposer à des pulls (fins ou épais, selon votre goût). Pour le bas ? Les moins frileuses opteront pour des jupes ou des robes portées avec des collants opaques, noirs ou sombres pour mieux conserver la chaleur, auxquels vous pouvez superposer des chaussettes hautes. Pour les autres, les collants et chaussettes hautes se glissent également sous les jeans et pantalons pour garder vos gambettes au chaud.

Enfin, la superposition se fait jusqu'au bout grâce aux doudounes toutes fines (avec ou sans manches) qui se glissent sous les manteaux, sans oublier les foulards qui se nouent autour du cou, sous les écharpes XXL !

© Uniqlo

Le layering, votre allié style


Dit comme ça, la “technique de l'oignon” est loin de faire glamour. Mais qui dit superposition ne signifie pas que l'on doit renoncer à son look ou ressembler au bonhomme Michelin. Pour cela, il suffit de suivre la règle n°1 du layering : on ne superpose que des couches fines, et on garde la plus épaisse (comme notre bon gros pull doudou) pour recouvrir le tout.

Vous ne savez pas comment associer vos différentes tenues ? Voici quelques exemples d'association :

- Une petite robe noire superposée à une chemise, portée avec des collants noirs et un gilet
- Un sweatshirt stylé porté sur une robe fluide, pour casser le côté “soirée”

© H&M

- Un pull à col rond porté sur votre blouse col claudine
- Votre short en jean de l'été, associé à une chemise de bûcheron (portée sur un sous-pull !) sur des collants opaques