Publicité

Et si le sublime "Chien de la casse" ressortait triomphant des César ?

Et si le sublime
Et si le sublime "Chien de la casse" ressortait triomphant des César ? - BestImage, Guirec Coadic / Marc Ausset-Lacroix / Bestimage

Surprise : "Chien de la casse" est au coeur de la future cérémonie des César : ce petit chef d'oeuvre concourre à la fois dans la catégorie Meilleur film et Meilleur premier film. Une première ? En tout cas, un événement mérité pour ce bijou qui raconte si bien la masculinité.

Chien de la casse, c'est l'histoire de deux potes qui s'ennuient comme c'est pas permis dans un petit village à la vie à peine rythmée par quelques klaxons de voitures et aboiements. Ils se connaissent depuis l'enfance, mais leur amitié est pour le moins singulière : elle est toxique. Caractéristique des couples les plus tempétueux.

L'un est une grande gueule de deux mètres qui ne jure que par Montaigne, l'autre un introverti économe en mots qui volontiers "s'écrase" lorsque son copain part en monologues virulents. L'arrivée d'une jeune femme va révéler au grand jour les tensions qui traversent leur binôme.

Succès critique, suivi d'un bouche à oreille hyper enthousiaste, rediffusé en ce moment via le festival Télérama, Chien de la casse est drôle, touchant, brillamment écrit, et c'est, notamment, un grand film sur la masculinité. Et les masculinités. Surprise : les nominations de la prochaine cérémonie des César viennent de nous parvenir, et ce premier film y figure en très bonne place.

Voyez plutôt : Révélation masculine pour l'inénarrable Raphael Quenard (qui concoure aussi pour le César du meilleur acteur), Actrice pour Galatea Bellugi, Meilleur scénario original pour Jean-Baptiste Durand, Acteur pour Anthony Bajon, mais aussi, c'est étonnant : à la fois Meilleur premier film et... Meilleur film ! Autrement dit, Chien de la casse pourrait tout à fait remporter le Saint Graal.

Oui, même face à un film aussi...

Lire la suite


À lire aussi

Théâtre : on a vu "Un tramway nommé désir" et Cristiana Reali y est époustouflante
"Des cystites à répétition !" : Elsa Wolinski se lâche sur la ménopause
Teri Hatcher bannie d'une appli de dating... pour une raison improbable !