Publicité

Substituts de repas : un bon compromis pour pallier la frustration d'un régime ?

Soyons honnêtes, suivre un régime sans frustration est peu probable. « Objectivement, ce n’est pas possible », admet d’ailleurs Isabelle Baufays, cofondatrice de Catlion, une méthode minceur de substituts de repas. « Dès que l’on change ses habitudes, cela génère des frustrations, car on sort de sa zone de confort ». D’autre part, « les résultats sont toujours différés » et l’attente de la perte de poids est plus ou moins rapide. Cette sorte de « marathon » génère de l’impatience et de l’insatisfaction. « Il y a cependant différentes manières d’adoucir ces frustrations », assure l’experte.

Avec les substituts de repas, dites stop aux frustrations !

Avec les substituts de repas, inutile de compter les calories, c’est simple, rapide et gourmand. « Quand on boit son petit shake au chocolat ou qu’on mange sa barre caramel, on se fait aussi plaisir », rappelle Isabelle Baufays. Autre point important, « dans le programme Catlion, il n’y a aucun aliment interdit ». On peut manger ce que l’on désire durant le repas libre et « on peut prendre jusqu’à 3 collations par jour », décrypte Isabelle Baufays. En somme, aucun aliment n’est interdit, c’est uniquement la dose qui fait le poison. Il n’y a ainsi pas de restriction à proprement parler, dès lors que l’on suit convenablement le processus. « L’important, avant de commencer un régime, est de regarder le style de vie qui nous correspond, en fonction de notre (...)

Lire la suite sur Top Santé

Comment arrêter de (trop) manger lorsque je suis déprimée, stressée ou anxieuse ?
Les signes avant-coureurs du diabète que le médecin peut repérer sur vos pieds
Comment vivre jusqu'à 120 ans ? 3 pistes thérapeutiques prometteuses
Vous avez mis du déodorant ce matin ? Vous avez tout faut, explique une dermato
Les 2 fonds de teint à éviter selon 60 Millions de consommateurs