Syndrome de Benson : symptômes, diagnostic, évolution, traitement

Istock - fizkes

On estime que la maladie d’Alzheimer atteint près de 15 % des personnes âgées de plus 80 ans. Cette pathologie neurodégénérative se traduit par une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles cognitives. Cette maladie a de nombreuses répercussions sur le quotidien des patients.

Le syndrome de Benson ou atrophie corticale postérieure (ACP) regroupe plusieurs manifestations. Cette affection n'est pas une maladie, mais elle est souvent considérée comme une forme atypique de la maladie d'Alzheimer. Décrite pour la première fois en 1988, elle provoque des troubles progressifs de la vision. Contrairement à la maladie d’Alzheimer, les capacités de mémoire du patient peuvent cependant rester intactes pendant longtemps.

Le syndrome de Benson se manifeste généralement vers les 65 ans. Cette pathologie est souvent liée à la maladie d’Alzheimer, mais d’autres causes sont possibles. C’est notamment le cas de la maladie à corps de Lewy, un trouble cognitif qui se caractérise par des dépôts anormaux de la protéine alpha-synucléine se formant à l’intérieur des cellules cérébrales.

D’autres formes de dégénérescence fronto-temporale peuvent également être à l’origine de l’atrophie corticale supérieure. "Si cette maladie ne se transmet pas par les gènes, il existe quelques rares formes où l’hérédité est mise en cause", souligne l’Association France Alzheimer.

L’atrophie corticale postérieure peut occasionner de nombreux troubles visuels. Ces signes peuvent prendre la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite