Télétravail : les réunions en visioconférence nous mettent K.O.

·1 min de lecture

Avec le télétravail, les applications qui facilitent nos échanges « en distanciel » n’ont pas que du bon. Enquête.

Depuis qu’elle est en télétravail, Géraldine, 32 ans, ingénieure, dit sortir « rincée » de ses réunions : « Chaque visioconférence me demande un effort de concentration monumental, sans commune mesure avec une réunion “en présentiel”. Et voir les gens en gros plan, c’est quand même très particulier. Je trouve cela épuisant ! » Le cas de Géraldine est loin d’être unique. Zoom, Teams, Skype ou toute autre appli de visioconférence déclencherait en nous une série de réactions qui ne profiteraient ni à l’individu ni au travail.

Quand la « Zoom fatigue » nous submerge

Selon une étude allemande(1), plus de 60% de personnes travaillant régulièrement en « visio » souffriraient de ce que l’on appelle désormais la « Zoom fatigue » et même 15% d’entre elles de façon chronique ! Les manifestations sont toujours les mêmes : concentration réduite, irritabilité, stress, crises d’angoisse… Pour Nawal Abboub(2), neuroscientifique et consultante, ce sont notamment les difficultés de compréhension entre connectés qui en seraient la cause.

« Durant ces réunions à distance, on n’a plus que le visage et la parole, observe-­t-­elle. On perd le langage corporel : posture, mouvement des mains, etc. Privé de ce vecteur de communication, le cerveau doit alors fournir un effort supplémentaire d’interprétation et de décryptage. » Il existe de plus un problème technique qui vient encore accentuer l’effort à fournir...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles