Tartan for ever !

Hommage à l’allure tradi-punk-rock de la silhouette anglo-saxonne, Brexit or not, vive la tartan !

De Katharine Hamnett à JW Anderson en passant par Vivienne Westwood, John Galliano ou encore Alexander McQueen, le Royaume-Uni a bâti depuis des siècles un empire d’extravagances auquel la mode fait honneur cette saison. Omniprésent sur les défilés, le tartan est d’abord un motif utilisé pour les traditionnels kilts écossais. Son histoire commence au XVIIe siècle, c’est alors un grand plaid rectangulaire tissé d’un quadrillage quadricolore représentant les couleurs de chaque clan. Arborée tel un blason, autour de la taille, cette jupe portefeuille était celle des guerriers. Le tartan est interdit en 1746 après la défaite des jacobites écossais devant les Anglais. George IV le porte lors de sa visite à Edimbourg en 1822. Le tartan devient alors un emblème national et un symbole de royauté.

Kate Middleton.

Kate Middleton. © Getty Images

C’est lorsque le mouvement punk s’en empare pour protester contre la classe dirigeante dans les années 1970 qu’il revêt les signes de la rébellion. A la tête de cette « subculture », c’est Vivienne Westwood qui en a fait sa marque de fabrique. Un tissage à ne pas confondre avec le prince-de-galles, un lainage lui aussi d’origine écossaise. Dans les années 1920, le prince de Galles et futur roi Edouard VIII adopte ce tweed à carreaux pour nombre de ses tenues de chasse, d’où son nom. Cet(...)


Lire la suite sur Paris Match