Publicité

Quel est le taux d’hygrométrie (humidité) idéal dans une maison ?

L’humidité dans un logement est tout à fait normale et son taux peut se différencier d’une pièce à l’autre. Il ne sera pas le même dans la cuisine, dans la chambre ou dans la salle de bains. Nombre de paramètres en sont la cause : la respiration et la transpiration des habitants, la cuisine, le linge à sécher, les appareils électroménagers. Pour une maison saine, il est tout de même important de respecter un bon taux d'humidité. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) livre ses recommandations.

L’humidité, c’est-à-dire la quantité de vapeur d’eau présente dans l’air, se mesure à l'aide d’un hygromètre. Ce petit instrument, disponible dans la plupart des quincailleries, "permet de mesurer le taux d’humidité d’un mur ou d’une pièce", indique l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Il mesure soit l’humidité relative de l’air (exprimée en %, avec une plage de mesure de 0 à 100 %), soit son humidité absolue (exprimée en grammes d’eau par mètre cube d’air humide).

D’après l’Ademe, "l'idéal est de maintenir un taux d’humidité compris entre 40 et 60 % [dans l’air ambiant de votre logement] et une température entre 18 et 22 °C". Lorsque votre logement présente un taux d’humidité supérieur à 70 %, cela peut avoir des conséquences indésirables notamment la prolifération de moisissures sur vos murs et vos plafonds. "Nettoyez-les dès les premières traces de leur apparition et recherchez la cause, par exemple fuites d’eau, capillarité, infiltration, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite