Publicité

Taxe abri de jardin et piscine : l’association du fisc avec l’intelligence artificielle pour mieux surveiller votre extérieur

La taxe foncière est une taxe locale due par tous les propriétaires ou usufruitiers d’un bien immobilier. Calculée sur la base de la valeur cadastrale du logement (c’est-à-dire une estimation de la valeur du loyer s’il était en location), elle englobe également d’autres taxes, comme la taxe aménagement. Celle-ci s’applique à toutes les constructions extérieures, comme les piscines et abris de jardin, qui augmentent la valeur locative de votre bien immobilier. En constante hausse, beaucoup de propriétaires cherchent à esquiver cette taxe aménagement et évitent alors de déclarer certaines de leurs structures afin d’économiser des centaines d’euros. Une pratique que le fisc veut éradiquer, et ce, au moyen de l’intelligence artificielle. Explications.

Taxe abri de jardin et piscine : l’intelligence artificielle au service du fisc

Ce n’est pas nouveau : depuis fin 2021, le Trésor Public a mis en place un partenariat avec le cabinet de consulting Capgemini et Google. L’objectif ? Se servir de leur logiciel d’intelligence artificielle pour détecter « les contours des immeubles et des piscines potentiellement assujettis aux impôts directs locaux, à partir des prises de vues aériennes publiques de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) », comme l’explique l’administration fiscale.

Taxe abri de jardin et piscine : la chasse aux fraudeurs

Concrètement, ce logiciel permet donc d’identifier bien plus rapidement des potentiels cas de piscines non déclarées, c’est-à-dire de fraude fiscale sur la taxe foncière. Un bilan plutôt positif pour...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison