Publicité

Taylor Swift met en demeure un étudiant qui publie les plans de vol de son jet privé

Taylor Swift menace de porter plainte contre un étudiant qui traque les vols de son jet privé !

En décembre, l'avocat de la superstar envoyé une mise en demeure à Jack Sweeney, étudiant en Floride, pour l'empêcher de partager des informations relatifs aux plans de vol de sa cliente sur ses réseaux sociaux.

Dans le courrier, transmis au Washington Post, l'avocate de la musicienne, Katie Wright Morrone, a déclaré qu'elle n'aurait d'autre choix que d'engager tous les recours juridiques possibles si M. Sweeney ne mettait pas fin à son « comportement de traque et de harcèlement ».

Le tracking de son jet aurait causé « un préjudice direct et irréparable, ainsi qu'une détresse émotionnelle et physique » à la pop star et à sa famille, et auraient accentué son « état constant de crainte pour sa sécurité personnelle ». « Alors qu'il s'agit peut-être d'un jeu pour vous, ou d'une voie qui, vous l'espérez, vous apportera la richesse ou la célébrité, il s'agit d'une question de vie ou de mort pour notre cliente », a poursuivi maître Morrone. « Il n'y a pas d'intérêt légitime ou de besoin public pour ces informations, si ce n'est pour traquer, harceler et exercer une domination et un contrôle. »

L'avocate a également souligné le fait que la superstar a régulièrement des problèmes avec des harceleurs qui se présentent à ses propriétés. L'attaché de presse de Taylor Swift, Tree Paine, a déclaré de son côté qu'il y avait « un lien » entre ce que l'étudiant diffuse en ligne et « le moment où ceux qui harcèlent (Taylor Swift) se présentent », les posts indiquant « exactement quand et où elle se trouve ». Taylor Swift a connu de nombreux problèmes avec des harceleurs au fil des ans. En janvier, David Crowe a été arrêté près de son domicile new-yorkais à trois reprises en l'espace de cinq jours.

M. Sweeney a déclaré au Washington Post que la mise en demeure était une tentative de l'effrayer et de l'empêcher de partager des données qui sont déjà disponibles publiquement auprès de l'Administration fédérale de l'aviation. Par ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'il est confronté à la colère d'une personnalité aussi influente que riche et qu'il ne cède pas. Elon Musk avait été jusqu'à lui proposer une coquette somme pour lui racheter son compte Twitter afin qu'il cesse de dévoiler ses plans de vols. En vain.

Si les informations compilées par Jack Sweeney intéressent les fans, elles passionnent aussi les associations de lutte contre l'environnement voulant évaluer l'empreinte carbone des puissants.