Testée et approuvée, la recette du rougail saucisses traditionnel

Plat emblématique de la cuisine créole, le rougail saucisses a tout pour plaire.

Le point commun entre l’île de la Réunion, l’île Maurice et Madagascar ? Hormis leurs plages paradisiaques et un climat tropical, ces destinations de rêve se partagent une spécialité créole populaire, le rougail saucisses. Et si d’île en île, le principe reste le même, soit des saucisses mijotées dans une sauce tomate plus ou moins pimentée, chacune a sa particularité. À la Réunion, par exemple, on l’accompagne, de zembrocal, un plat de riz au curcuma, additionné de pommes de terre et de haricots rouges. Autre spécificité, le rougail est genré au féminin à l’île Maurice, les Mauriciens·nes disent donc « une rougaille saucisses ».

Quelles saucisses choisir pour cuisiner le rougail ?

La recette traditionnelle comprend des saucisses de porc fumé comme les Diots ou la saucisse de Montbéliard, et parfois, des saucisses de poulet. À défaut, des saucisses fraîches ou un mélange de charcuterie fraîche et fumée peut être utilisé. En revanche, les knacks, saucisses de Strasbourg ou les saucissons ne sont pas des variétés admises dans un rougail digne de ce nom.

La recette du rougail saucisses

Le thym, gingembre frais, curcuma et la coriandre ne sont pas présents dans toutes les recettes de rougail, même s’ils apportent davantage de saveurs. Libre à vous de les inclure, ou non, dans le plat.

Préparation : 10 min
Cuisson : 40

Pour 4 personnes

  • 4 saucisses fumées de porc ou de poulet

  • 3 oignons

  • 2 gousses d'ail

  • huile

  • 1 piment oiseau...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles