Test : avez-vous un bon souffle ?

Getty

Passée la soixantaine, les capacités musculaires et respiratoires diminuent en raison de l’âge et du manque d’exercice. Mais on peut améliorer sa condition physique et son souffle facilement, avec 3 à 5 séances de marche active par semaine par exemple. Une bonne méthode anti-âge.

Le dos est bien droit, le buste gainé, les abdos serrés et les épaules relâchées. Relevé le menton légèrement, le regard loin devant. Les bras accompagnent le mouvement de la marche, en assurant l’équilibre du corps. Les balancements permettent d’augmenter la puissance et la vitesse de marche quand on décide d’intensifier l’effort. Côté souffle, on pense à expirer totalement pour bien vider les poumons avant l’inspiration suivante.

La durée de l’exercice dépend de l’intensité de l’effort. Commencez en marchant 30 minutes à votre rythme, dans votre zone de confort - celle où vous pouvez encore parler sans être essoufflé.

Pour progresser, intensifiez de temps en temps l’effort en vous rapprochant de votre vitesse maximale (celle où vous ne pouvez plus parler) pendant un court laps de temps : 30 secondes pour démarrer, jusqu’à une minute ensuite.

Ce "temps de soutien" est important pour développer les capacités respiratoires et musculaires. Objectif : marcher 30 minutes à un bon rythme, 5 fois par semaine.

La marche et la natation sont deux sports d’endurance complets, excellents pour la santé. Mais pensez à solliciter d’autres muscles en variant les exercices. En fin de marche, on monte et on descend un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite