The Crown : qui était la princesse Alice, la belle-mère de la reine d’Angleterre ?

Ophélie Daguin

Si vous avez déjà entamé la saison 3 de « The Crown », disponible sur Netflix depuis le 17 novembre, vous avez dû faire la connaissance de la princesse Alice de Battenberg. Mère du prince Philip, belle-mère de la reine d’Angleterre et membre de la royauté au passé tumultueux : quelle est son histoire ? Réponse.

Dimanche 17 novembre, Netflix a dévoilé la troisième saison de « The Crown ». Et si vous avez déjà commencé à binge watcher la série britannique, vous avez croisé le chemin de la princesse Alice de Battenberg - royalement interprétée par Jane Lapotaire - dans l’épisode quatre. Une personnalité attachante au passé mouvementé qui n’est autre que la mère du prince Philip et par conséquent la belle-mère de la reine d’Angleterre.

Une vie d’exil

Elle voit le jour le 25 février 1885, au Château de Windsor, en présence de son arrière-grand-mère, la reine Victoria, et partage son enfance entre l’Angleterre et l’Allemagne. Princesse de Battenberg de par sa naissance, elle accède ensuite au titre de princesse de Grèce et Danemark grâce à son mariage avec André de Grèce. Ensemble, ils auront cinq enfants, dont le prince Philip, unique garçon et petit dernier de la fratrie. Contrainte à l’exil après la Première Guerre Mondiale, la jeune femme connaît un destin plus que tumultueux. En plus de sa surdité, découverte à la naissance, elle est diagnostiquée schizophrène et envoyée dans un sanatorium, en Allemagne. De nombreuses années durant, la princesse Alice vit séparée des siens réfugiés aux quatre coins du globe. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, lorsque la monarchie grecque est restaurée, elle est autorisée à retourner dans son pays d’adoption où elle travaille aux côtés de la Croix-Rouge et cache de nombreuses...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi