The Crown : qui est Penny Knatchbull, la confidente du prince Philip ?

·2 min de lecture

Elle était « la deuxième femme la plus importante » dans la vie du prince Philip : Penny Knatchbull intègrera la saison 5 de « The Crown » sous les traits de Natasha McElhone. Mais qui est cette confidente et amie sur laquelle le duc a toujours pu compter ?

Le créateur de « The Crown », Peter Morgan, va explorer une nouvelle relation royale qui pourrait faire des vagues à Buckingham. En quatre saisons, les scénaristes de la série à succès ont raconté la famille royale sous toutes ses coutures, mais une histoire reste à explorer : celle du prince Philip et de son amie Penelope Knatchbull. Qui est-cette mystérieuse femme qui a accompagné le duc d’Édimbourg jusqu’à sa mort, à 99 ans ?

Penelope Knatchbull, née Eastwood est une jeune anglaise fortunée qui voit le jour en 1953. Elle croise le chemin du prince Philip en 1979, quand elle épouse Norton Knatchbull, 3e comte Mountbatten de Birmanie, en 1979. L'oncle bien-aimé de Philip, Lord Mountbatten, était le grand-père de Norton - l’époux de la reine était également le parrain de Norton. Si les deux aristocrates partagent de nombreuses passions, comme l’amour de nature et des sports équestres, leurs 32 ans d’écart ne les empêchent pas de développer une amitié sincère. Mais la jeune mariée est loin de se douter qu’un évènement tragique la rapprochera de Philip Mounbatten dans les années 90. Après cette date, le duo deviendra inséparable.

Lire aussi >> Prince Philip : sa correspondance secrète avec Lady Di

Soudés par un drame

En 1991, Penelope Knatchbull perd sa fille de 5 ans, emportée par un cancer des reins. À la même période, la famille royale traverse « l’annus horribilis », marquée par deux divorces, un livre-vérité sur...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles