The Crown : qui est Sydney Johnson, le valet du duc de Windsor puis de Mohamed Al-Fayed ?

© Netflix

Sydney Johnson, personnage méconnu lié à la famille royale, est au cœur d’un épisode de la saison 5 de « The Crown ». Zoom sur un personnage pas si anodin.

Depuis ses débuts en 2016, la série Netflix « The Crown » s’attache à mettre en avant des personnages liés à la famille royale, mais peu connus du grand public. La saison 5, mise en ligne sur la plateforme le 9 novembre, ne déroge pas à la règle. L’épisode 3 appelé « Mou mou » met notamment en avant Sydney Johnson, le valet ayant accompagné l’ancien roi Edouard VIII pendant de longues années.

On le découvre dès les premières minutes auprès du roi ayant abdiqué en 1936 par amour pour son épouse Wallis Simpson, puis aux côtés de Mohamed Al-Fayed, père de Dodi Al-Fayed, dernier amant de Diana Spencer.

Sydney Johnson apparaît dans « The Crown » sous les traits de Joshua Kekana pour ses jeunes années, puis Jude Akuwudike jusqu’à sa mort – l’une de scènes les plus poignantes de la saison. L’occasion de mettre en lumière un destin hors du commun. Retour sur sa vie qui reste aujourd’hui encore peu documentée.

Le valet du duc de Windsor pendant 30 ans

Né au Bahamas au début des années 20, Sydney Johnson devient à 16 ans le valet du duc de Windsor dans les années 40. Ce dernier est alors gouverneur des Bahamas. Il accepte ensuite de suivre l’ancien roi et son épouse à Paris, où ils résident depuis leur départ de la famille royale, et de devenir son valet officiel.

Après la mort du duc en 1972, Sydney Johnson reste en poste pour s’occuper du quotidien de Wallis Simpson. Un an plus tard, l’épouse du valet meurt. La...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi