Publicité

Thierry Marx : « J’ai fait les quatre cents coups ! »

Courses-poursuites avec la police, divagation dans les terrains vagues, expéditions nocturnes au cimetière du Père-Lachaise… Les péripéties du jeune Thierry Marx pimentent son enfance ! Dans les années 70, le futur chef multi-étoilé et membre du jury « Top Chef » fait partie d’une bande de gosses d’une dizaine d’années, toujours prêts pour l’aventure, surtout lorsqu’elle est interdite… « On bricolait des bagnoles dans notre terrain de vague, on refaisait le monde… » C’est l’heure des tensions, de la défiance envers les forces de l’ordre, des premières rivalités pour « nous rendre costauds, même si ça n’a jamais vraiment marché… »

Une rupture marquante

C’est aussi l’heure des amitiés solides. « Toujours les uns avec les autres, jamais les uns sur les autres ! » Les hasards de la vie séparent les membres de la bande. « Il y a eu une rupture dans cette histoire, dans cette amitié, on vivait peu à peu chacun loin de Paris… » Mais un jour, un coup de téléphone rappelle Thierry Marx à cette enfance turbulente, passionnante… Il nous raconte en vidéo.

Thierry Marx a ouvert son nouvel établissement, ONOR, restaurant gastronomique engagé, au 258 rue du Faubourg St Honoré à Paris 8.


Lire la suite sur ParisMatch