Des touristes français retenus en otage par des autochtones au Pérou

PublicDomainPictures /PIXABAY

Alors qu'une exposition sur le pays a eu un franc succès à Paris, c'est une affaire plus sombre qui fait parler du Pérou. Des autochtones de la région amazonienne du Pérou retiennent en otage depuis le jeudi 3 novembre 2022 des touristes américains, français, suisses, belges, péruviens, espagnols et anglais, dont des femmes et des enfants. Le Parisien, révèle le vendredi 4 novembre 2022 que les 70 touristes étrangers ont passé la nuit sur un bateau et aucune date de libération n'a été annoncée. L'Apu Watson Trujillo, le dirigeant de la communauté Cuninico, à l'origine de cette prise d'otage, a indiqué vouloir "attirer l'attention du gouvernement avec cette action" après une fuite de pétrole qui a eu lieu le 16 septembre 2022. La communauté proteste contre le manque d'aide gouvernementale et explique que "cette mesure radicale" a été décidée pour que le gouvernement envoie une délégation constater les dommages environnementaux après le déversement d'environ 2 500 tonnes de brut dans la rivière Cuninico après la rupture d'un oléoduc.

Les différentes communautés autochtones de la région bloquent aussi depuis jeudi 3 novembre 2022 le transit de tout bateau sur la rivière. Malgré la déclaration du gouvernement le 27 septembre 2022 de l'état d'urgence pour 90 jours dans la zone et la reforestation, les autochtones protestent contre le manque d'implication du gouvernement. Les touristes sont retenus sur un bateau sans électricité et doivent attendre le retour du dirigeant autochtone, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite