"Des traces invisibles mais réelles" : les confidences sans langue de bois d’Isabelle Adjani sur son corps

JACOVIDES BODES-MOREAU

Être une personnalité publique n’est pas de tout repos, et ce n’est pas Isabelle Adjani qui dira le contraire. Elle est sur le devant de la scène depuis de nombreuses années, et doit faire face aux commentaires positifs, mais aussi négatifs la concernant. Aujourd’hui âgée de 67 ans, c’est dans les colonnes de Madame Figaro, jeudi 10 novembre 2022, que l'actrice a fait quelques confidences sur son rapport à la beauté. Si ses fans affirment constamment qu’elle ne vieillit pas, la principale concernée explique que cela a été très compliqué pour elle de s’accepter. "Un jour, je me suis autorisée à être belle", a-t-elle d’abord indiqué. "C'est que j'ai grandi en ne m'aimant pas physiquement – ça n'a pas été sans laisser de traces, invisibles mais réelles", a-t-elle poursuivi. Si ce sujet est aussi sensible pour Isabelle Adjani, c’est surtout parce que cela la touche depuis son plus jeune âge. "Ni mon père ni ma mère ne m'ont jamais dit qu'ils me trouvaient jolie", s’est-elle souvenue, très triste.

Des remarques sur son physique, Isabelle Adjani en a entendu tout au long de sa carrière. Si elle essaie de ne pas y prêter trop d’attention, cela l’impacte toutefois d’une certaine manière. Au fil des années, l’actrice a entamé un travail de développement personnel, qui semble avoir porté ses fruits. "La beauté a donc été une arme dans la reconquête de mon bien-être, de mon harmonie intérieure", a-t-elle révélé, avant d’ajouter : "Mais jamais une arme braquée sur les autres pour les conquérir, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite