Trahison chez les Mormons : l’histoire vraie du faussaire assassin au cœur de la série Netflix

Ophélie Daguin

Disponible depuis le 3 mars sur Netflix, la série documentaire « Trahison chez les Mormons : le faussaire assassin » met en lumière la véritable histoire de Mark Hofmann. Un célèbre falsificateur américain, élevé dans la foi mormone, auteur de plusieurs attentats à la bombe.

L’histoire palpitante d’un faussaire mormon devenu meurtrier ? Il n’en fallait pas moins pour que la célèbre plateforme de streaming s’empare du sujet. Disponible depuis quelques jours sur Netflix, la série documentaire intitulée « Trahison chez les Mormons : le faussaire assassin » retrace l’une des affaires judiciaires et criminelles les plus passionnantes des États-Unis. Témoignages, reconstitutions, vidéos et images d’archive à l’appui. Mais qui est Mark Hofmann, ce criminel élevé dans la foi mormone qui a réussi à duper son église et tué plusieurs personnes ? Et quelle est cette histoire qui a secoué et passionné le pays ?

>>> À lire également « La macabre histoire du Cecil Hotel : entre meurtres, suicides et refuge de tueurs en série »

Mark Hofmann est né en 1954, à Salt Lake City (Utah), l’un des bastions de l’Église mormone. C’est d’ailleurs dans cette croyance que ce dernier a été élevé puisque ses parents font partie de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (LDS). Mais lorsque Mark Hofmann, alors adolescent, part à l’étranger afin de répandre la bonne parole de sa paroisse, sa foi vacille en découvrant des textes qui la remette en cause. De retour aux États-Unis, il va mettre à profit ses dons de faussaire afin de fabriquer des documents et escroquer son église.

Son premier méfait ? Au début des années 1980, Mark Hofmann s’empare d’un document qu’il prétend écrit par Joseph...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi