Trigger point : tout savoir sur ces « nœuds » musculaires

·1 min de lecture

Sujette à des douleurs et inflammations musculaires ? Et si la solution résidait dans le traitement des triggers points, ces nœuds présents un peu partout dans le corps. Zoom.

Zone d’ultra-tension et d’hypersensibilité neuromyofasciale, un trigger point – aussi appelé point gâchette ou point de déclenchement en français – représente un nœud musculaire souvent douloureux. Quelles en sont les causes ? Comment le reconnaître ? Et surtout, comment le traiter ? On fait le point sur ces contractures avec le secrétaire général du Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes ainsi que Frédéric Martinek, Formateur chez TriggerPoint. 

Lire aussi : Le piège après 40 ans, négliger ses fascias

Quelles sont les causes d’apparition d’un trigger point ? 

La formation d’un trigger point peut être due à une sur-stimulation des muscles dans de nombreuses situations. Pour n’en citer que quelques-unes, on pense aux séances de sport trop intenses, aux positions de travail maintenues de manière prolongée ou encore aux gestes parfois trop répétitifs dans notre quotidien. Dans ces cas-là, la circulation sanguine se fait moins fluide condamnant ainsi la zone à un manque d’oxygène et à une accumulation des toxines.

Cela peut entraîner des troubles musculo-squelettiques tels que des raideurs articulaires ou musculaires, des engourdissements, des sensations de picotement voire des tendinopathies, des cervicalgies ou tout autres douleurs physiques. En bref, dès qu’une fatigue musculaire se fait sentir, les trigger points se forment. Et pour le coup, tout le monde peut être touché. 

Comment reconnaître un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles