Publicité

Troubles de l'érection : quels sont les traitements qui fonctionnent ? Un urologue répond

Plus fréquents à partir de 50 ans, les troubles de l'érection peuvent être liés à l’état de santé physique et/ou psychologique. Appelés aussi troubles érectiles ou dysfonction érectile voire "impuissance sexuelle" dans le langage courant, ces troubles se définissent comme "une incapacité à obtenir ou à maintenir une érection suffisante pour avoir une relation sexuelle satisfaisante", selon le site de l'Assurance maladie, qui précise toutefois que "même en cas de problèmes d'érection, il reste possible de ressentir du désir, d’avoir un orgasme et d’éjaculer"

De plus, on parle de problèmes d'érection seulement :

Sur le plan anatomique, quatre éléments sont importants pour qu’il y ait une érection :

“En présence d’une excitation, le cerveau envoie un message et les nerfs vont libérer un neuromédiateur (le NO). Une cascade moléculaire s'ensuit qui va provoquer une vasodilatation, c'est-à-dire une dilatation des veines au niveau de la verge. Sans NO, il ne peut pas y avoir d’érection”, explique l’urologue. “Quand l’éjaculation a eu lieu, il y la production d’une enzyme appelée la phosphodiestérase de type 5 (PDE5) qui va entraîner une autre cascade moléculaire permettant de retourner à un état flaccide”, ajoute-t-il.

Les troubles érectiles peuvent avoir des origines variées. “Le diabète fragilise les artères, les vaisseaux fonctionnent moins bien, la maladie affecte également les nerfs. Il s’agit donc d’une cause fréquente de problèmes d’érection”, observe le Dr Pinar. Les maladies (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite