Publicité

Ce type d’aliments s’avère être la pire chose à manger en cas de stress, préviennent les scientifiques

Face à un stress intense, de nombreuses personnes se tournent vers des aliments gourmands comme source de réconfort, mais de nouvelles découvertes en provenance du Royaume-Uni indiquent que cela pourrait être le pire choix que vous puissiez faire pour aider l’organisme a récupérer après une telle période.

Lorsque vous vous sentez stressé, quel est votre premier réflexe ? Nombreuses sont les personnes à réagir en se tournant vers des aliments gourmands comme source de réconfort. Cela porte un nom, celui de « manger ses émotions », c’est-à-dire se réconforter avec de la nourriture lorsque l’on se sent stressé, en colère, ou triste, même si l’on n’a pas faim. Cette dernière s’avère être est un mécanisme d’adaptation que certaines personnes utilisent pour atténuer le stress, la peur, la colère, l’ennui et la solitude. Parfois, les émotions deviennent liées aux habitudes alimentaires à un tel point que l’on s’adonne à cette mauvaise habitude sans même y penser. Mais le constat est, sans surprise, que le soulagement procuré ne dure pas longtemps contrairement aux possibles conséquences, à savoir un gain de poids avec le temps surtout si les aliments choisis ont une teneur élevée en calories, en sucre et en matières grasses, ce qui est généralement le cas. S’ajoute à cela le fait que le mécanisme en lui-même se révèle néfaste pour l’organisme d’un point de vue physiologique, comme le révèle des chercheurs de l'Université de Birmingham.

Leur étude publiée dans la revue Frontiers in Nutrition affirme en effet que la consommation d'aliments gras pendant des périodes de stress peut entraver la récupération du corps suite aux effets du stress en lui-même. Car bien que le stress fasse partie de la vie normale, la...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi