Un mannequin a pris un selfie à l’intérieur d’un mémorial de l’Holocauste, entraînant de vives réactions sur internet

Rédigé par Erin Donnelly.

Rhian Sugden, mannequin anglais, a été accusée de manquer de tact, ayant pris un selfie à l’intérieur d’un mémorial de l’Holocauste à Berlin en ajoutant une référence au film E.T. l’Extra-Terrestre.

Le post publié par le mannequin a depuis été effacé [Photo: Instagram]

Rhian Sugden a publié la photo controversée prise au Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe à Berlin, lundi, en ajoutant en légende “E.T. téléphone maison”.

De nombreuses personnes n’ont pas apprécié la légèreté du message, vu le cadre solennel dans lequel la jeune femme se trouvait, qualifiant le geste d’inapproprié et d’irrespectueux.

Le compte Instagram du mannequin est depuis passé en mode privé.

Rhian Sugden, en photo en 2012, défend son selfie controversé. (Photo: Nat Jag/Getty Images) “Des grimaces/‘duck faces’ à un mémorial de l’Holocauste ? Narcissique”, a confié un internaute.

“La légende est déplacée vu le cadre”, a confié un autre. “Bizarre de ne pas réaliser cela”.

“Imaginez avoir tellement peu de respect pour les millions de personnes tuées pendant l’Holocauste qu’une telle photo vous semble appropriée”, peut-on lire en commentaire. “Quelle honte”.

D’autres ont accusé la jeune femme d’être “bête” et “idiote”, mais R. Sugden refuse de s’excuser, confiant que sa photo était une photo de touriste banale.

“Toutes les autres personnes présentes ont également pris des photos/selfies”, a-t-elle répondu. “Suis-je en train de sourire ? De rigoler ? Non”.

Elle a également précisé à un autre internaute que la légende faisait référence à son apparence.

“N’analysez pas trop les choses non plus”, a-t-elle confié. “C’est un selfie, et je ressemble à E.T.”.

En 2013, le blogueur de mode Pelayo Diaz avait choisi le mémorial pour tourner une séance photos, un choix qui avait également été fortement critiqué.