Une application sur le cancer de la peau a sauvé la vie d’une femme

Les applications servent à beaucoup de choses : elles vous permettent de savoir combien de kilomètres vous avez couru ou encore quel est le titre de la chanson qui passe à la radio, mais maintenant, elles peuvent également diagnostiquer un cancer de la peau. C’est ce qu’a découvert une Néo-Zélandaise après que son application l’ait informée que la décoloration de la peau sur sa jambe était un mélanome.

Photo : Getty Images

Marie Stantiall a utilisé l’application SkinVision, qui analyse des photos de tâches sur la peau en 20 secondes et détermine si la personne a un risque faible, moyen ou fort de développer un cancer de la peau. D’après SkinVision.com, l’application utilise un algorithme testé par un dermatologue, qui vérifie les irrégularités de couleur, de texture et de forme de la peau. (Pour le moment, l’application n’est pas encore disponible aux États-Unis, mais elle devrait l’être prochainement).

Marie Stantiall a expliqué au New Zealand Herald qu’elle a d’abord posé son téléphone lorsque l’alerte rouge « risque fort » est apparue. « J’ai eu une réaction de déni instantanée, mais j’ai continué à regarder jusqu’à ce que je ne puisse plus l’ignorer », a-t-elle dit. Marie a ensuite décidé de voir un médecin afin de faire retirer le mélanome. « Elle a remarqué une autre lésion près de ma clavicule et l’a également retirée », a dit Marie Stantiall.

Le mélanome est la forme de cancer de la peau la plus mortelle, et les nombres de cas ne cessent d’augmenter depuis les 30 dernières années. D’après l’American Cancer Society, près 74 000 nouveaux mélanomes sont diagnostiqués chaque année.

Joshua Zeichner, M.D., dermatologue basé à New York, a confirmé à Yahoo Beauté que les applications comme SkinVision sont très bien pour sensibiliser et inciter les gens à examiner leur peau régulièrement. « Elles peuvent même aider les yeux non experts à déceler des grains de beauté atypiques et des cancers de la peau », a-t-il dit.

Toutefois, il rappelle qu’elles ne peuvent pas remplacer un dépistage réalisé par un dermatologue. « Une application ne peut pas remplacer l’expérience d’un dermatologue qui voit des centaines de grains de beauté par jour », a-t-il dit. « Et si un grain de beauté est nouveau ou change d’apparence, même si une application vous dit que tout va bien, il faut absolument le faire examiner dans un cabinet médical ».

Gary Goldenberg, M.D., directeur médical de la faculté de dermatologie de l’école de médecine Icahn au Mont Sinaï, a expliqué à Yahoo Beauté que la biopsie est l’unique moyen de confirmer si une lésion est, ou non, un cancer de la peau. « Vous n’obtiendrez jamais ces informations précises avec une application », a-t-il dit.

Toutefois, il explique que certaines applications permettent de prendre une photo et de la faire examiner par un dermatologue. « Mes patients le font très souvent », dit-il. « Parfois, je suis en mesure de les rassurer, mais d’autres fois, je dois leur demander de venir au cabinet afin que je puisse examiner la lésion et déterminer si une biopsie est nécessaire ou non ».

Joshua Zeichner rappelle qu’il est important de faire examens réguliers de la peau, car le cancer est guérissable s’il est détecté rapidement. « S’il ne s’est pas propagé, il peut être entièrement guéri », dit-il. « S’il est détecté trop tard, certaines formes de cancers de la peau peuvent se propager dans tout le corps et être fatales. Les dépistages du cancer de la peau peuvent vous sauver la vie ».

Gary Goldenberg rappelle que les examens la peau sont important pour tout le monde, mais ils le sont encore plus pour les personnes qui ont un risque plus élevé de développer un cancer de la peau — les personnes qui ont la peau, les cheveux et les yeux clairs, et toute personne ayant antécédents familiaux de cancer de la peau ou ayant attrapé des coups de soleil avant 18 ans.

Si vous pensez que quelque chose est anormal sur votre peau — si vous avez un nouveau grain de beauté ou s’il a changé — prenez rendez-vous chez un dermatologue pour le faire examiner. Les grains de beauté bruns suivent les règles ABCDE, dit Joshua Zeichner. Un grain de beauté atypique est souvent asymétrique lorsque l’on compare ses deux côtés, ses bords sont dentelés, il est fait de plusieurs couleurs comme le noir, le bleu, le blanc et le marron, son diamètre est plus grand que celui de la gomme d’un crayon à papier, ou bien il évolue de façon visible, explique-t-il.

Si vous remarquez quelque chose comme cela sur votre peau, faites-le examiner au plus vite.

Yahoo Beauté