Une jeune maman a découvert qu’elle souffrait d’un cancer pendant l’allaitement

Amy Palmer photographiée avec sa famille durant son traitement contre le cancer. [Photo: SWNS]

Une jeune maman a confié que son fils lui avait sauvé la vie après avoir remarqué une bosse cancéreuse en plein allaitement.

Amy Palmer, 30 ans, a remarqué une bosse sur son sein en allaitant Lenny, alors âgé de 5 mois.

Les médecins ont d'abord pensé à des canaux lactifères bloqués, mais des tests ont révélé qu'il s'agissait en fait d'un cancer du sein, à la grande surprise d’Amy Palmer.

Elle a confié : « Quand les résultats sont revenus, ils m'ont appelé et m'ont demandé de me rendre à l'hôpital l’après-midi même. Je savais exactement ce qu'ils allaient me dire ».

Amy Palmer, qui vit à Paignton, Devon, avec son mari Colin et ses deux jeunes enfants Lenny, aujourd’hui âgé de 1 an, et Frankie, 4 ans, a confié qu'elle était tombée en larmes en apprenant la nouvelle.

« C'était un choc, un vrai choc. On ne pense jamais qu’une telle chose puisse nous arriver, jusqu’à ce que la nouvelle tombe », a ajouté la jeune maman. « Mon mari a également été très choqué ».

Mais, la santé d’A. Palmer semble s’améliorer et son cancer a été retiré suite à un court traitement intensif, une tumorectomie, 6 séries de chimiothérapie et 18 séries de radiothérapie.

Amy Palmer avec son mari Colin, et leurs deux jeunes enfants Lenny, 1 an, et Frankie, 4 ans. [Photo: SWNS]

Amy Palmer va devoir être suivie toute sa vie, d’après son amie Roxanne Hancox.

« Le traitement [d'Amy] s’est bien passé, mais l’impact va durer toute sa vie. Elle va devoir suivre un traitement continu et reçoit déjà des injections régulières », a déclaré son amie. « Cela montre simplement que ça peut arriver à n'importe qui, à tous les âges, et pas seulement aux personnes plus âgées ».

Amy Palmer encourage les gens de tous âges à surveiller leur poitrine régulièrement et pense également que l'âge de la première mammographie devrait être baissé.

Au Royaume-Uni, les femmes âgées de 50 à 71 ans sont invitées à des dépistages du cancer du sein par le NHS tous les trois ans.

« Je ne sais pas pourquoi l'âge est aussi élevé, car mon cas prouve bien que cela arrive à n’importe quel âge », a déclaré A. Palmer. « J'aimerais que toutes les personnes de 18 ans aient accès à ces dépistages. Depuis mon diagnostic, j'ai vu des femmes atteintes de cancer du sein alors qu’elles avaient la vingtaine. Un dépistage précoce pourrait sauver des vies ».

Francesca Specter