Publicité

Une maman permet à son fils de 9 ans d’être drag queen, mais sa décision ne plaît pas à tout le monde

Un drag queen de 9 ans a fait une apparition dans l’émission This Morning avec sa maman [Photo : ITV/This Morning]
Un drag queen de 9 ans a fait une apparition dans l’émission This Morning avec sa maman [Photo : ITV/This Morning]

La maman d’un jeune garçon de 9 ans est critiquée par d’autres parents car elle autorise son fils à être drag queen depuis qu’il a sept ans.

Nemis Quinn Golden a commencé à s’identifier à un alter ego féminin, Lactatia, après être devenu accro à la série télé « RuPaul’s Drag Race ».

Nemis est trop jeune pour participer à des spectacles de drag adultes, mais le jeune garçon a interprété Lactatia dans des spectacles caritatifs et prévoit de se rendre au Mexique pour assister au festival Man Drag Ora Festival.

Sa maman Jessica a confié dans l’émission ‘This Morning’ qu’elle soutenait la passion de son fils à « 100 % » et qu’elle l’aidait même à appliquer son maquillage.

« J’ai trouvé l’idée vraiment fantastique, car être drag queen est un processus globalement très créatif, il y a de la musique, du play-back, de la danse, du maquillage, des costumes », a confié la maman de Montréal en liaison vidéo.

Thank you @rupaulsdragcon NYC ! Its been real <3

A post shared by Lactatia_House Of Mizrahi (@lifeoflactatia) on Sep 11, 2017 at 3:50pm PDT

Jessica a également invité les autres parents à encourager leurs enfants à poursuivre leurs passions, quelle qu’elles soient.

« Je trouve extrêmement important de permettre à nos enfants d’exploiter leur côté créatif, d’encourager et de protéger leur esprit indépendant et leur originalité en tant qu’individu », a-t-elle précisé.

Cependant, Jessica a été critiquée par d’autres parents suite à son apparition dans l’émission. Certains lui reprochaient en effet d’autoriser son fils à entrer dans un monde généralement associé au divertissement pour adultes, certains accusant même la maman de « sexualiser » son fils.

« C’est dégoûtant que des parents jouent sur la sexualité de leurs enfants à cet âge, ça n’est pas bien ! #ThisMorning », a confié un spectateur sur Twitter.

« #thismorning Pouvons-nous voir plus d’enfants s’exprimer de manière sexuelle pendant que leurs parents débiles applaudissent comme des fous depuis les coulisses ? #dragqueen », a confié un autre sur internet.

« Ce comportement est uniquement encouragé par sa mère à cause de sa propre satisfaction mal placée ! #ThisMorning », a confié un autre spectateur sur Twitter.

[Photo : Twitter]
[Photo : Twitter]
Un drag queen de 9 ans a participé à l’émission This Morning avec sa maman [Photo : ITV/This Morning]
Un drag queen de 9 ans a participé à l’émission This Morning avec sa maman [Photo : ITV/This Morning]

Cependant, d’autres personnes encourageaient le jeune Nemis à être drag queen.

« Eh bien, j’adore ce petit garçon, c’est chouette que ses parents lui permettent d’être lui-même ! ».

« Les garçons devraient avoir le droit de faire ce qu’ils ont envie, pu****, tant qu’ils ne blessent personne (et Lactacia ne fait de mal à personne) #ThisMorning », a confié un autre.

[Photo : Twitter]
[Photo : Twitter]
[Photo : Twitter]
[Photo : Twitter]

D’autres ne trouvent pas l’idée d’autoriser un enfant à être drag queen problématique, mais évoquent plutôt les dangers quand on va trop loin.

« #ThisMorning Il peut tout à fait être drag queen, mais c’est mal d’exploiter cette situation pour devenir célèbre comme sa mère semble le faire !!! », a confié un spectateur.

Nemis ne prévoit pas d’abandoner son alter ego de sitôt, malgré les nombreuses critiques évoquées. Il a ainsi confié aux animateurs de l’émission Philip Schofield et Holly Willoughby qu’il souhaitait être drag queen « pour toujours ».

Marie Claire Dorking