Urée : quel est le taux normal et comment lire une prise de sang ?

Istock/NiseriN

Le taux d’urée varie en fonction de l’âge et du sexe de l’individu. Un niveau trop élevé d’urée dans le sang peut être le signe d’une pathologie, en particulier au niveau rénal.

L’article « Urée » des laboratoires Biron indique que l’urée est un déchet. Elle est produite par le foie dans le cadre du processus de décomposition des protéines issues de l’alimentation. Elle est ensuite transportée par la circulation sanguine jusqu’aux reins, qui filtrent le sang pour la récupérer, et qui l’évacuent par l’urine. C’est la raison pour laquelle la mesure du taux d’urée dans le sang permet aux médecins d’évaluer la bonne santé des reins. Si vous présentez un taux trop élevé dans le sang, cela signifie souvent que vos reins ne sont pas en mesure de la filtrer correctement, et donc que vous êtes atteint d’une maladie ou d’un trouble qui affecte la fonction rénale.

La Cleveland Clinic, dans l’article « Blood Urea Nitrogen (BUN) Test », dresse la liste des cas dans lesquels votre médecin peut demander une mesure du taux d’urée. Il peut le faire dans un simple bilan de routine, en même temps que d’autres analyses basiques (numération de la formule sanguine, glycémie, etc.). Cette mesure est toutefois plus souvent prescrite si votre médecin soupçonne une maladie touchant vos reins. Elle peut également être faite de manière systématique si vous prenez un traitement dans le cadre d’une maladie rénale, afin de vérifier que ce traitement est efficace. Par ailleurs, votre médecin peut demander une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite