Publicité

Usage excessif des écrans : ces conséquences négatives sur le comportement des enfants constatés par 71% des parents

Smartphone, télévisions, ordinateurs, tablettes tactiles... Autant d'objets du quotidien que l'on retrouve dans la vie professionnelle et personnelle. Mais une utilisation excessive des écrans peut impacter le comportement des enfants. C'est du moins le constat dressé par des parents et des professionnels de santé dans le deuxième *baromètre de la Fondation pour l’Enfance et de l’Ifop sur l’impact des écrans sur le développement des jeunes enfants.

Lors de la présentation des résultats au ministère de la Santé ce 1er février 2024, Catherine Vautrin ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, rappelle qu’actuellement, le temps d'écran moyen pour un enfant de deux ans est de 56 minutes et s’élève à 1h20 pour les enfants de trois ans et demi. Un constat “alarmant”, et la ministre de rappeler qu’il s’agit d’un “enjeu majeur de santé publique”. Dans le sondage, publié en amont du Safer Internet Day, qui se déroulera le 6 février prochain, “71% des parents témoignent de répercussions négatives de l’exposition aux écrans sur le comportement de leur enfant”.

Pour réaliser ce sondage, l’Ifop a interrogé 602 parents et 300 professionnels de la petite enfance, dont 200 sage-femmes et 100 infirmières puéricultrices. Dans ce panel, 64% des parents ont constaté un effet négatif de l’utilisation d’un écran par leur enfant et 96% des parents estiment que l’usage des écrans impacte le développement de leur enfant. De plus, un parent sur deux constate des conséquences négatives de leur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite