Utiliser son mobile à l'étranger : nos astuces pour éviter la surfacturation

Grâce à la réglementation européenne, chacun peut utiliser son forfait mobile sans surcoût à l’intérieur de l’Espace économique européen (EEE), lequel regroupe les 27 pays de l’Union européenne ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Mais en dehors de cette zone, la tarification peut être potentiellement ruineuse ! A vérifier impérativement avant votre départ.

Aucun surcoût ne peut vous être facturé si vous utilisez votre mobile dans les pays de l’EEE en respectant les limites de votre forfait. Ainsi, si votre contrat vous assure des appels et des SMS illimités, vous pourrez l’utiliser dans les mêmes conditions lors d’un voyage en Espagne, en Estonie ou encore en Grèce. Et ce, que vous appeliez n’importe quel numéro fixe ou mobile en France ou dans un autre pays de l’Espace européen. De plus, en dépit du Brexit les quatre principaux opérateur français – Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free –, n’appliquent pas de surcoût à leurs clients en voyage au Royaume-Uni.

A savoir. Si appeler de France un correspondant français en déplacement dans l’EEE n’entraîne pas de surcoût, un grand nombre de forfaits imposent en revanche d’acquitter une surfacturation si vous cherchez à joindre, toujours de France, un abonné mobile d’un autre pays de l’Europe.

En ce qui concerne les données mobiles, c’est-à-dire l’utilisation d’internet ou encore le streaming audio ou vidéo, le règlement européen permet aux opérateurs de limiter la consommation de data à une quantité "raisonnable". Ainsi, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles